Vieux grimoires

Salut à tous,

Aujourd’hui, je vous propose d’approfondir un peu les lectures complémentaires à nos pratiques. Lire des ouvrages ésotériques et des grimoires, c’est une chose, mais est-ce suffisant pour bien comprendre ce que l’on fait et pratiquer de manière optimale ? Je pense que non. Un occultiste avisé et érudit sera nettement plus efficace dans ses rituels, et notamment lorsqu’il créera de lui-même ses propres recettes de potions ou ses propres rituels de A à Z.  Je vous propose donc une liste de thèmes qui, à mon avis, complète parfaitement les connaissances ésotériques et nous apporte un savoir intéressant ayant un impact sur notre compréhension des choses et leur manipulation :

  • Herboristerie : pour la conception des potions, la connaissance des vertus des plantes, ainsi que leur toxicité, me parait importante pour ne pas dire fondamentale. De plus, connaitre et maitriser toutes les méthodes de préparation des plantes permet une efficacité optimale.
  • Lithothérapie : tout comme l’herboristerie, une bonne connaissance en lithothérapie permet d’exceller en conception d’élixirs. Certaines pierres sont également incontournables dans divers pratiques occultes, telles que la divination, la recherche de vies antérieures, la protection, l’ancrage, le renforcement énergétique, l’envoûtement etc… Bien connaître les compatibilité des pierres, leurs énergies et leurs caractéristiques physiques renforcera à la fois leur efficacité et l’efficacité de vos rituels
  • Structure cristalline des minéraux (cristallographie) : à titre personnel, savoir reconnaître deux minéraux de même couleur, même opacité et même dureté est intéressant. Comprendre les ondes de formes, le pourquoi du comment un minéral a telle ou telle forme, apporte quelques connaissances supplémentaires pertinentes. De plus, cela permet d’adapter le bon cristal au rituel en fonction de son onde de forme et sa dureté, afin d’éviter que le cristal ne se brise s’il reçoit une forte concentration d’énergie.
  • Conscient & Inconscient : les mécanismes de l’esprit humain ont une place essentielle dans un rituel. Comprendre ses réactions, les anticiper et les sublimer permet d’avoir un résultat optimal. Même en tant que praticien, nous ne sommes pas à l’abri d’un petit caprice de notre esprit, qui pourrait réellement altérer nos rituels. Savoir reconnaitre les signes que notre cerveau nous envoie permet à n’en pas douter d’anticiper les problèmes possibles lors d’un rituel, d’améliorer nos défenses mais aussi d’ajuster nos pratiques en fonction de notre état actuel. Cela vaut également pour les tierces personnes sur lesquelles on désire travailler. Que ce soit pour un soin énergétique ou pour un rituel précis touchant quelqu’un, plus nous en savons sur eux, plus nous sommes efficaces.
  • Psychologie : pas moins de 9 cas sur 10 d’envoûtement et de possession ne sont en réalité que de l’Autosuggestion. Avoir de solides bases en psychologie permet d’écarter ce problème bien trop répandu et d’aider une personne dans le besoin au meilleur de nos capacités.
  • Poisons & Venins : je ne pense pas avoir besoin de développer sur le sujet. Connaitre les poisons et les venins permet d’optimiser l’efficacité des potions créées, ainsi que les antidotes. Et cela évite les catastrophes dans le cadre d’une confection arbitraire de potions, surtout en cas d’ingestion.

Je pense avoir listé ci-dessus les sujets les plus essentiels qui complètent parfaitement les connaissances de l’occultiste, et surtout, qui lui sont utiles dans le cadre de l’exercice de ses fonctions.

Laisser un commentaire