[Témoignage] John Scopwatcher, ma vie…

A quoi ressemble la vie d’un occultiste ? A quoi ressemble ma vie ? Je parle très rarement de moi, mais le fait est qu’aujourd’hui, ma vie a pris un tournant inattendu, et surtout, insurmontable. A travers ce témoignage, je souhaite avant tout faire passer un message : plus vous irez loin dans l’occultisme, dans la sorcellerie et les sciences occultes, et plus… vous serez malheureux. Aujourd’hui j’ai besoin d’en parler, de témoigner, et peut être d’aider mon prochain à travers ces confessions.

Mater-Maehrus John Scopwatcher, 5ème du nom, voilà mon nom complet en tant qu’occultiste, ce à quoi j’ajoute la chance et le plaisir d’avoir une élève très compétente, ainsi qu’une épouse dont tout homme pourrait rêver. Sauf qu’entre nous, c’est juste « John ». C’est beaucoup plus convivial et ça me met autant à l’aise que vous. Mais derrière cette vie apparemment merveilleuse se cachent de nombreux échecs et douleurs.

Mon premier élève m’a laissé tellement amer que j’ai mis plus de 10 ans avant de retenter l’expérience. Il était démesurément ambitieux et assoiffé de pouvoir, deux choses en totale contradiction avec mes valeurs et par extension, les valeurs du Ténébrisme. Il a fini par sombrer dans la démence à force de recherches sur les pactes démoniaques, les Francs-Maçons, les Illuminatis et tellement d’autres groupes ayant à ses yeux une promesse de pouvoir. Ca a été le premier échec de ma vie d’occultiste (non parce que en tant qu’homme, si on veut vraiment être cohérent et honnête, mon tout premier échec a été ma naissance… Hashtag 10 ans de séances avec un psy).

Que dire ensuite ? Ma propre famille me rejette, et dans le meilleur des cas, se passe les nerfs sur moi, ce qui par ricochet affecte mon épouse. Psychologiquement, c’est invivable. Sauf qu’à leurs yeux, ils sont parfaitement parfaits, et c’est moi le connard qui gâche toujours toutes les réunions de famille, simplement parce que je protège mon épouse et que je ne supporte pas l’hypocrisie et les conspirations. Et forcément mon franc-parlé et mon entêtement n’aide pas (évidemment j’ai ma part de responsabilité et ça j’en ai conscience). Mais, dans un conflit ou une guerre, dans tous les cas, quand il y a un affrontement, il y a forcément 2 partis actifs. On ne peut pas attribuer à une seule personne tous les torts et la responsabilité d’un conflit. Il faut forcément au strict minimum 2 protagonistes, qui chacun à leur tour surenchérissent pour mener le conflit à un état irrémédiable, et c’est ça que je vis en ce moment. Physiquement, Mentalement et Psychologiquement, je suis au plus bas, et ma seule force c’est la Sorcellerie et l’Occultisme, malgré son coût (au passage, j’ai fais un article sur le sujet : https://john-scopwatcher.fr/consequences-physiques-des-pratiques-occultes).

Oui malgré tout, je continue à partager mes articles, c’est aussi le but de ma page. Mais c’est dur, tellement dur. Actuellement je suis en arrêt de travail car mon corps physique ne suit plus. Je suis aussi suivi pour dépression suite à des tentatives de suicide de ma part (à la louche, approximativement 1 tentative par an). Et ça, ma famille s’en fout. Il y a plus grave dans la vie comprenez-vous, par exemple, ma sœur a un chien indiscipliné, ce qui a valu d’ailleurs cette fracture totale de la famille, vous pensez bien que l’enfant non désiré, de surcroît né avec le sexe opposé à l’attente, n’a aucune valeur par rapport à un magnifique chien…

La seule chose dont je suis fier, c’est que je suis le premier né, d’un premier né, d’un premier né, et d’un premier né. C’est une belle lignée, d’un point de vue occulte pur. C’est là ma seule consolation je dois dire, car aujourd’hui, il n’y a que @Circé Derkomai qui est là pour moi, et qui à mes yeux passera toujours avant tout le reste, y compris ma propre vie.

Et donc, pour ceux qui ont lu jusque là et m’ont supporté à chouiner, voilà ce que je veux vous dire : un sorcier puissant, efficace, érudit et compétent, ne pourra compter que sur lui-même et sa moitié, ainsi que sur les praticiens sérieux dans le même cas que lui (je vous arrête tout de suite : on n’est à peine 0,5% sur FB et même sur la communauté sorcière 2023).

Je suis John Scopwatcher, sorcier traditionaliste et pratiquant depuis plus de 15 ans, mais je suis un homme moralement et psychologiquement, brisé. Donc je ne vous demande qu’une seule chose : lisez bien ce témoignage, prenez conscience que si vous vous lancez sur cette voie, vous serez le mouton noir, le punching-ball, l’éternel fautif et rejeté de la famille et de la société… Posez-vous la question : êtes-vous prêts à endurer la solitude absolue ?
Pour ma part, je souffre beaucoup de tout ça, mais je sais me rappeler dans les moments de doute que j’ai su sauver une vie grâce à mes connaissances, et que la Déesse et ses enfants m’acceptent tel que je suis. Il faut faire la différence entre la famille de sang, qu’on ne choisi pas, et la famille spirituelle, avec qui on a une résonance parfaite, et qui nous fait avancer.

Et pourtant, j’aime ma famille, du fond du cœur. Malgré que je sois une merde à leurs yeux, et que je n’ai jamais été ce qu’ils auraient aimé que je sois, ni fille, ni ingénieur, ni populaire, ni avec un emploi de rêve… Eh bien oui je les aime. Même si ce n’est pas réciproque, je leur dois la vie, mon éducation, mes valeurs morales… Je regrette juste d’être un déchet dont on se débarrasse une fois qu’on a trouvé mieux…

Merci à tous de m’avoir lu, j’avais un grand besoin d’extérioriser ^^’

Laisser un commentaire