Meme ésotérisme en 2021

Salut à tous,

Devant l’engouement qu’ont suscités mes memes sur l’ésotérisme en 2021, je vous propose aujourd’hui un article détaillé pour chacun d’entre eux, afin de développer un peu le constat. On commence donc avec le premier, ce qui nous exaspère le plus de voir sur les réseaux sociaux.

1/ Namasté

Voilà un mot que l’on voit utilisé à tout bout de champ, pour un oui ou pour un nom. Mais il a aussi quelques synonymes dont le très célèbre « gratitude ». Alors pourquoi cet usage intensif nous exaspère ? Pour une simple et bonne raison : l’appropriation culturelle. Le Namasté est un mot qui équivaut à « salutations » utilisé couramment… En Inde et au Népal. Car c’est dans leur culture. Et c’est là le tout le problème : de nos jours, l’ésotérisme moderne a tendance à piocher des croyances et pratiques un peu partout pour en faire une horrible salade, où se retrouve mélangés tout et n’importe quoi. Résultat : on nous sort des Namasté aussi souvent que des jurons populaires.

2/ C koi mon animal totem ?

Le summum de l’exaspération, que l’on voit passer absolument partout ! La raison est la même que ci-dessus : l’appropriation culturelle. Sauf que là c’est encore pire ! Autant le mot Namasté est, pour vulgariser, un mot en langue étrangère, bien qu’il y ait une belle symbolique qui l’entoure, autant l’animal totem est un concept erroné et incompatible avec la Sorcellerie ou toute forme de pratique magique liés à des rituels. Un animal totem est issue de traditions ancestrales qui élèvent un animal en particulier à un rang spirituel élevé. Cet animal est alors considéré comme un protecteur, et est souvent associé à des légendes ou des contes qui lui rendent hommage. Cette culture est très présente dans les tribus autochtones, au sein du chamanisme et plus particulièrement chez les peuples amérindiens et africains.

Or, de nos jours on en est réduit à scander haut et fort que tout le monde a un ou plusieurs animaux totems, ce qui ouvre à des dérives incroyables. Entre ceux qui pourraient filer des complexes à Noé et son Arche, ceux qui pourraient ouvrir des véritables zoos et ceux qui sont au-dessus de tous et qui ont des animaux-totems mythiques tels que le phénix, la chimère ou encore le griffon, on touche le fond de la déchéance.

3/ Mon ex m’a quitté, j’peux avoir un retour affectif ?

Et tous les dérivés qui vont avec. A croire que dès l’instant où un couple se sépare, on peut tout résoudre par un retour affectif. Mais ces personnes-là ont-elles réellement compris ce qu’est un véritable Retour Affectif et ce que cela implique ? L’être envoûté ne sera en aucun cas amoureux, son libre-arbitre sera altéré et il ne sera qu’un zombie en matière d’amour, condamné à vivre en spectateur des émotions dont il ne veut pas. Je vous invite d’ailleurs, pour plus de détails, à consulter mon article « Le Retour Affectif ou la culture du viol« .

Notez aussi un autre dérivé à la mode : « Mon ex m’a quitté, je suis sur qu’il a été victime de magie noire pour nous séparer ». Ensuite, la personne essaye de nous expliquer tant bien que mal qu’elle veut un rituel de Retour Affectif, mais que c’est parce que son ex est une victime, et que du coup ce serait fait avec bienveillance, par conséquent ce serait de la Magie Blanche.
Alors là non. Un Retour Affectif, quel qu’en soit la raison, est une forme de magie NOIRE. Même si la personne essaye de se convaincre du contraire, c’est la méthode, les consommables et la nature du rituel qui détermine la forme de magie employée. Et là, nous sommes clairement sur une forme avancée d’envoûtement.

4/ Je viens d’adopter un animal, c’est mon familier !

Sur ce point, je pense qu’il y a un gros manque d’information et de compréhension du sujet. J’ai d’ailleurs créé une Page de grimoire sur le sujet :

Un familier n'est pas un animal de compagnie !

Le fait d’être très proche d’un animal de compagnie ou d’avoir développer une grande complicité ne conduit en aucun cas à une relation de sorcier – familier. Pour simplifier la chose, un animal physique ne devient un familier qu’après un rituel d’échange d’énergie akashique. En gros pour vulgariser, il faut consacrer l’animal pour qu’il devienne le familier d’un sorcier. Toutefois, on peut constater qu’avec le temps, si l’animal est présent lors de la pratique des rituels, il aura tendance à se comporter comme un familier, cependant il n’aura pas la même efficacité de protection et de renfort énergétique puisqu’il ne sera pas lié au niveau akashique avec le sorcier.

5/ Paix, Amour, Lumière et orgie de bisounours !

Bon, mettons les choses au clair tout de suite : non je n’organise pas d’orgies de bisounours ou de télétubbies. Sur ce point, voilà ce qui nous agace : la banalisation des pratiques les plus sombres. Et plus poussé encore, cette fâcheuse manie tenace de toujours tout rapporter à la magie blanche et à la bienveillance. L’ésotérisme, ce n’est pas ça. Tout est dualité dans ce domaine. Et si l’on se referre à la Loi de l’Equilibre, « Toute action positive entraine une réaction négative d’égale intensité ». Donc, indirectement, plus vous vous forcez à de faux semblants et à ne faire que de bonnes actions et avoir de bonnes pensées, plus vous serez responsables d’autant de pensées et actions négatives.

Dans la pratique de la Sorcellerie, on nous apprend justement à ne pas tenir compte des notions moralisatrices que sont le Bien et le Mal, car ce sont de véritables freins à l’évolution spirituelle et occulte. Comment voulez-vous vous élever au-delà de la condition humaine sur un plan spirituel, si vous restez attachés aux notions justement purement humaines ?

6/ J’ai couché avec un mec / une fille hier, c’est forcément ma flamme jumelle !

Encore un terme très à la mode ces dernières années. Le pire dans tout ça, c’est que non seulement c’est un terme utilisé n’importe comment, mais en plus de ça on trouve une tripotée d’articles et de magazines qui mette cette tendance sur un piédestal ! Mais commençons par le commencement : qu’est-ce que les flammes jumelles ?

Des flammes jumelles sont deux âmes provenant d’une seule âme à l’origine, et qui se serait diviser en deux à sa création, à l’instar du mythe des androgynes dont nous parle Platon. Outre le fait que l’on assiste à une véritable armée de flammes jumelles, on remarque également que trouver sa flamme jumelle semble à la portée de tous, alors que le procédé en lui-même, est censé être extrêmement rare. Sérieusement, vu le nombre d’âmes sur notre plan d’existence, on trouverez notre prétendue moitié sur Meetic ?

Nous pourrions également parler du fait qu’une âme qui ne serait plus intacte pour une raison ou une autre, ne peut pas se réincarner. On observe ce phénomène notamment dans les cas où un égrégore endogène est plus gros que l’âme de son porteur, ce qui conduit à une scission d’âme lors de la réincarnation, et donc l’âme originelle ne peut plus se réincarner. On observe parfois de tels cas également des suites d’une possession démoniaque, bien que beaucoup plus rare. Pourtant, les flammes jumelles serait l’exception pour laquelle toutes les règles énergétiques n’existent pas ? La théorie des flammes jumelles a fleurie à grande vitesse sur les réseaux en très peu de temps, mais pour autant, aucun argument n’est suffisamment développé pour être crédible. S’il s’agit vraiment d’un fait universel et intemporel, pourquoi n’existe-t-il aucune source fiable et écrite sur le phénomène dans les siècles précédents citant clairement le procédé des flammes jumelles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *