Abrutissement de masse

Salut à tous,

Cela fait longtemps que je songe à partager avec vous ma pensée sur l’état de l’occultisme d’aujourd’hui, alors voici cet article. Vous avez surement noté le titre très dur, mais le constat est là : de nos jours, l’occultisme… est mort.

Alors pourquoi en venir à une pensée si tranchante et directe ? Cela me vient d’une longue réflexion et toute une série de constats, pour certains bien antérieurs à la création de ce site. 
 
Comme le sait la très grande majorité d’entre vous, qui me lit en ce moment-même, je suis un traditionaliste, et pas un des plus tendres dans mon jugement, mais le constat, encore une fois, est là. Et pour argumenter ma pensée, faisons un jeu. Combien de grands occultistes antérieurs au XXème siècle pouvez-vous me citer, qui ont réalisé de grands travaux occultes, se sont livrés à des expériences inédites, ont établi des thèses ou encore ont marqué leur temps et tout ceux qui ont suivi par leur simple nom et leurs œuvres ? Il y en a tellement…
Parmi tout ceux-là, laissez-moi vous parlez de mes idoles, de ceux qui m’inspirent et qui me poussent à devenir meilleur dans mes pratiques, sans plus attendre, mon top 3 :
 
  1. John Milton (1608 – 1674). J’en parle régulièrement, il est en quelques sortes mon mentor spirituel. Érudit et poète aux idées controversées, une de ses œuvres, Le Paradis Perdu est, occultement parlant, extrêmement intéressant. Milton y décrit avec une précision remarquable les Enfers, en parfaite concordance avec ses lointains prédécesseurs Dante (1265 – 1321) et Virgile (70 av. JC – 19 av. JC), le tout en étant totalement aveugle (l’origine de sa cécité étant un débat intéressant d’un point de vue occulte).
  2. Eliphas Lévi (1810 – 1875). Nous avons là un véritable emblème de l’occultisme, une référence incontournable. Dans son œuvre Dogme et rituel de la haute magie, il parle à plusieurs reprises de l’idole du Baphomet, qui d’après les légendes, était vénérée par les Templiers. Il est assez intéressant de constater à quel point il avait de grandes connaissances sur Baphomet, quand on sait qu’il avait atteint le rang de Grand Maître au sein de l’Ordre Hermétique de la Rose-Croix Universelle, qui descend justement de l’Ordre du Temple…
  3. Michel de Nostredame « Nostradamus » (1503 – 1566). On ne le présente plus, sa réputation n’est plus à faire. Véritable prophète, apothicaire et pratiquant l’astrologie, il a été également un auteur et occultiste français, dont les prophéties sur les siècles à venir font encore parler d’elles aujourd’hui.
Tous ont un point commun : leurs travaux ont marqué l’histoire de l’Occulte. C’est là ce que j’appelle des grands hommes. De véritables occultistes. Alors maintenant, faisons un bond dans le Temps pour arriver directement à notre belle époque, le XXIème siècle. Qui, parmi vous qui lisez cet article, est capable de citer un grand nom de l’Occulte à l’égal de ces 3 personnages sus ci-nommés ? Je parle bien d’un occultiste ayant réalisé de grands travaux attention, qui s’est investi à fond et non pas simplement une personne qui a des connaissances et qui les partage. Des connaissances, on peut tous en avoir, elles sont accessibles quand on prend le temps de faire de belles recherches et études, mais ça ne suffit pas pour marquer les siècles à venir…
 
Voilà pourquoi, selon moi, l’occulte est devenu une gigantesque farce aujourd’hui. Concrètement, on voit toujours les mêmes choses, les mêmes pratiques, les mêmes questions. La Sorcellerie, soyons honnêtes, est soit dénigrée, soit censurée. La « Magie », ça se résume à Hello Kitty au royaume des Bisounours. Cela me fait réellement mal de voir ça. Mais, je peux approfondir et argumenter bien entendu. Voici donc un petit top 10 des tendances ésotériques dominantes sur ces 4 dernières années :
 
  1. « Mon ex m’a quitté, c’est parce qu’on lui a fait de la magie noire sur lui »
    => Ou alors, t’es juste invivable et il a refait sa vie.

  2. « Namasté »
    => C’est comme le mot « putain », à un moment donné, il va falloir accepter le fait que ce n’est pas un mot de ponctuation, putain !

  3. « La Magie n’a pas de couleurs y a que l’intention qui compte »
    => C’est comme sauter en haute altitude sans parachute, tant qu’on a l’intention de survivre, ce n’est pas quelques centaines de mètres de chute qui vont vous tuer, non ?

  4. « Moi je pratique sans instruments, je fais tout avec ma pensée »
    => Salut, moi je commande ma pizza sans payer et sans appeler la pizzeria, par contre c’est bizarre, on ne me livre jamais… 

  5. « Ainsi soit-il » après une prière égocentrique
    => Traduction : moi, simple petit humain insignifiant, je t’ordonne à toi, entité supérieure, de me rendre riche et de bien fermer ta gueule ».

  6. « Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n’avez pas brûlées »
    => Sérieusement, c’est LE meme qui me rend fou !! Les sorcières d’antan avait de véritables connaissances et compétences, aujourd’hui, l’immense majorité n’a même pas le centième de leur savoir…

  7. « OMG j’ai trouvé une plume de pigeon en plein été, mon ange-gardien me parle ! »
    => Oui, tout comme les 50 autres plumes que tu peux trouver en pleine période de renouvellement du plumage de tous les oiseaux…

  8. « J’ai croisé un escargot dehors, c’est mon animal totem ! »
    => Non, c’est juste que, tout comme toi, l’escargot se déplace d’un point A à un point B, à la différence que l’escargot te snobe totalement.

  9. « J’ai vu un visage dans les plis de mon rideau c’est forcément une entité ! »
    => Scientifiquement parlant, ce n’est que l’expression de l’imagination créative, qui résulte d’un conflit entre la raison et l’instinct. Autrement dit : la paréidolie.

  10. « Oh mon dieu, j’ai pris une photo et on y voit une orbe dessus !! Les défunts prennent possession de ma maison aidez-moi !
    => Alors pour commencer, le mot « orbe » est MASCULIN BORDEL !!!! Mas-cu-lin ! Donc on dit UN putain d’orbe, et pas « une » orbe !!! Et ensuite, un orbe, c’est 97% des cas une poussière sur l’objectif ou une poussière en suspension, 2,9% des cas un problème de lentille (griffure, éclat, saleté…) et 0,1% des cas un feu follet (qui ne peut se photographier que dans un cimetière ou dans un lieu contenant un cadavre et nulle part ailleurs…
Voilà, c’est ça, l’ésotérisme moderne. Cela représente l’immense majorité des questions et tracas de notre communauté… Et cela me désole.  Je finis donc sur ce message : lancez-vous. Expérimentez, comprenez, apprenez. S’il vous arrive quelque chose d’occulte ou de paranormal, n’allez pas directement chercher à vous en débarrasser. Étudiez le phénomène, comprenez-le, et réagissez ensuite. A contrario, n’allez pas voir un signe paranormal à la moindre plume ou au premier scarabée qui croise votre route. Raisonnez. Raisonnez, Analysez, et Apprenez.

Article retranscrit depuis ma page Facebook, disponible à cette adresse.

3 réponses pour “L’Occultisme au XXIème siècle : de la déchéance à l’abrutissement de masse”

  • J’ai beaucoup apprécié votre argumentaire et je vous lis depuis deux mois déjà j’apprécie beaucoup les faits paranormaux l’occultisme l’ésotérisme et particuliérement le mouvement satanisme pour ses vertus mais j’ignore comment interprétez et résoudre les egnimes de mes rêves extracorporels ou occultes comment m’y prendre svp récemment je me suit abonné à une étude sur la cartomancie mais je pige rien aider moi svp à mieux interpréter mes rêves et résoudre le mystère trouver ma voix spirituel pour atteindre mon illumination eet ma quête spirituel

  • Merci pour votre article qui je trouve explique la distance que j’ai pu prendre avec les pratiques « modernes », je ne me retrouve pas dans ces « rituels » tout fait où tout le monde fait comme il veut et ça part dans tous les sens ! Apprendre à le faire c’est bien, comprendre pourquoi on le fait c’est mieux…

Laisser un commentaire