Nid de larves astrales

Introduction

Avant de parler de nid de larves, prenons quelques instants pour préciser ce qu’est une larve astrale. Et pour cela, rien de tel qu’une bonne page de grimoire !

Larve astrale

Maintenant que la théorie est posée, passons à la pratique :

Comment et Pourquoi se forme une larve astrale ?

Comme nous l’avons vu dans le paragraphe précédent, une larve se forme par accumulation d’énergie négative.

Note : Oui, en théorie, et je dis bien EN THÉORIE, une larve positive peut être créée. Mais en pratique cela n’est pas possible. Les énergies demandées et nécessaires à ce genre de créations sont trop énormes et incompatibles à notre plan astral pour former une larve astrale positive. Pour exemple, et en choisissant le plus simple et le plus rapide, il faudrait une suraccumulation de plaisir orgasmique pour créer une larve astrale positive.

Pour bien comprendre en quoi une larve astrale est dangereuse, il faut déjà s’attaquer à une base énergétique qui nous entoure : non, nous ne vivons pas, nous, humains, sur un plan astral neutre, ni positif ! C’est triste à dire, et dur à admettre, mais c’est le cas. Et un occultiste expérimenté et instruit l’aura compris, et ça fait partie des grands facteurs qui le rendront particulièrement efficace. Notre plan est régi par la guerre, la famine, la pauvreté, le jugement, la critique, le rejet, la maladie, la concurrence, la déloyauté et j’en passe. Tout ça, on le voit au quotidien dans les news, mais aussi plus proche de nous, ne serait-ce qu’au travail, au sein de la famille ou même dans le cercle d’amis.

Par conséquent, une larve astrale négative aura une très grande facilité à naître et prospérer, tandis qu’une « larve » positive ne verra jamais le jour. Ainsi, un rituel de magie noire aura un résultat bien plus efficace qu’un rituel de magie blanche, puisqu’il a à disposition une réserve d’énergie négative inépuisable. Et c’est justement de ce genre d’énergie que se forme une larve astrale.

Mais une larve astrale ne naît pas seulement des suites d’un rituel de magie noire, loin de là ! Pour comprendre comment se forme une larve astrale, il faut comprendre ce qu’est un énergie à polarité négative. Bien souvent, lorsque l’on parle d’énergie à polarité négative, c’est pour décrire les énergies de la Lune Noire (ou Nouvelle Lune pour ne pas frustrer les New-Rageux). Et pourtant, la première source intarissable d’énergie négative est les émotions humaines. Rage, Colère, Tristesse, Désespoir, Deuil, Jalousie, Chagrin, Envie, Convoitise, Fureur etc. Toutes ces émotions engendrent de l’énergie négative puissante, qui est utilisée lors des rituels pour le rendre particulièrement efficace (évidemment, lors d’un rituel à caractère positif / Magie Blanche, il faut faire appel à des souvenirs positifs qui appellent à la joie, le bonheur, le bien-être etc.).

Mais reprenons. Une larve astrale donc, se forme suite à une accumulation d’énergie négative. Comme nous l’avons vu dans le paragraphe précédent, les émotions sont la première source de cette énergie négative. Cela veut donc dire qu’il n’y a nul besoin de réaliser un rituel de Sorcellerie ou de faire appel à la Magie pour créer une larve : une simple dispute au sein d’un couple ou une période dépressive suffit amplement à lui donner vie.

Mais…

Ce schéma, ce mode opératoire, est valable pour UNE larve, une seule larve. Or, là on parle d’un nid de larves, ce qui est un cas certes rare, mais bien plus grave. Alors comment ça se passe ? Lorsqu’il y a beaucoup d’énergie négative au même endroit, il est courant que plusieurs larves se forment, sauf qu’en règle générale il y en a toujours une pour absorber l’autre, et par absorber je veux dire cannibaliser sa sœur. Mais, pour des lieux très chargés, où il y a énormément de souffrance ou de colère, où il peut y avoir des âmes errantes ou des égrégores périgènes malsains, alors plusieurs larves peuvent coexister sans problème, car il y a largement assez à manger pour plusieurs individus : c’est ce qu’on appelle un nid de larves astrales.

Ce nid de larves astrales pose alors de gros problèmes. Une larve astrale faible peut être traitée avec une simple purification par le son, le plus souvent avec un bol chantant. Mais dès le moment où il y a un nid de larves, cela signifie qu’elles sont gavées, autrement dit la purification ne suffit plus, il faut passer sur un bannissement. Ca, c’est la théorie. Sauf qu’une larve astrale gavée est l’équivalent d’une entité négative, mais il est impossible de faire la différence entre les deux. Pire encore, là on parle de nid de larves, soit plusieurs individus, et donc, plusieurs entités négatives au même endroit. Il s’agit donc de réussir à déterminer si le lieu est hanté (car oui, à ce niveau là on est très proche de la hantise) par une entité ou par un nid de larves astrales. Dans le cas du nid de larves astrales, le problème est grave, car il faut autant de rituels de bannissements qu’il y a de larves… Et si toutes ne sont pas supprimées rapidement, on prend le risque que de nouvelles larves se forment et ainsi tomber dans un cercle sans fin.

Pour conclure, un nid de larves astrales est un véritable fléau, mais s’il existe, c’est que le lieu est lourdement chargé et hanté, et donc pour assainir tout ça il faut sortir l’artillerie lourde et avoir une véritable expérience occulte. Mais, je le répète, ce genre de situation reste très rare et ne se produit pas chez Monsieur Tout-Le-Monde, alors rassurez-vous, les probabilités qu’un nid de larves se forme chez vous sans que vous n’ayez détecté la première larve dès le début du problème sont de l’ordre du 0%.

Laisser un commentaire