Introduction

Il arrive très souvent pour un sorcier pratiquant d’avoir besoin d’assainir son lieu de pratique. Que ce soit des suites d’un rituel, ou d’une situation délicate, il est nécessaire de pratiquer dans un environnement énergétiquement neutre. Or, la Loi de l’Empreinte complique grandement les choses :

Ce à quoi s’ajoute évidemment le Triple Retour, qui doit être minimisé pour pouvoir être plus efficace. Je vous invite à lire l’article complet sur le sujet pour en apprendre plus : Le Triple Retour existe-t-il réellement ?

Mais là, on ne parle que d’énergie, et rien d’autre. Mais qu’en est-il des entités opportunistes ? Des âmes errantes ? Des larves astrales ? Des égrégores périgènes libres ?

Dans la majeure partie des cas, un occultiste n’aura à se soucier que de pollution énergétique, auquel cas une purification totale en bonne et due forme réglera le problème. D’ailleurs, voici 5 signes qui montrent que votre logement doit être purifié, bon à savoir pour toute personne pratiquant des rituels ou toute autre activité occulte. Mais en cas de présence d’entités, il faudra sortir le calibre supérieur, à savoir le bannissement.

Différence majeure entre la purification et le bannissement

La différence entre ces deux procédés, qui sont très proches et très similaires, s’explique avant tout dans leur champ d’action :

  • La purification affecte les énergies : elle assainit complètement le lieu où elle est pratiquée en évacuant toute forme d’énergie négative, et dans une moindre mesure, les éventuelles larves astrales solitaires trop faibles pour survivre à cela. Pour une purification efficace, je vous conseille le bol chantant, de préférence avec un son aigu, car le son affecte grandement les larves astrales jeunes, ça reste un petit bonus très appréciable comparé aux méthodes classiques de fumigation.
  • Le bannissement affecte directement les entités faibles (faut pas déconner hein, c’est pas en cramant de la mandragore que vous allez faire fuir Satan ou Belzébuth !)

Il existe deux formes de bannissement : une par fumigation, appelée communément « bannissement mineur », et une par rituel complet, le bannissement majeur.
Un bannissement mineur affecte les larves astrales, les nids de larves astrales, les âmes errantes, les diables (y compris les incubes) et les entités opportunistes. Il s’effectue soit via une fumigation à l’ail pour les entités classiques, soit par fumigation aux racines de mandragore pour les entités plus résistantes telles que les formes avérées d’activité démoniaque (y compris les succubes) ou les âmes en peine. Concernant les succubes et les incubes, vous trouverez plus de détails sur leur nature et leur méthode de fonctionnement dans l’article suivant : Succubes et Incubes : en savoir plus sur leur nature.

Si cette méthode ne fonctionne pas, il faut alors avoir recours au Rituel de Bannissement (ou bannissement majeur). Ce procédé est nettement plus complexe, demande un rituel exécuté rigoureusement et un investissement personnel assez conséquent. Là il ne s’agit plus de chasser une entité du revers de la main mais clairement de l’expulser à grand coup de pied astral ! Cela veut donc dire rituel avec incantation, charge énergétique, gestuelle et j’en passe. Notez que dans presque tous les cas, il faut balayer la zone au plus large car on ne sait pas quelle entité est présente sur les lieux. Par contre, si l’on connait le nom de l’entité, ou tout du moins sa nature, alors le rituel est plus efficace car nettement plus ciblé.
Enfin, il est important de comprendre qu’un bannissement et un exorcisme sont deux choses totalement différentes, ce qui revient à comparer une hantise et une possession. Les deux problèmes se règlent différemment.

Pourquoi une purification semble fonctionner pour chasser une entité ?

C’est une confusion très courante : une purification donne l’impression d’avoir chasser toute trace d’activité, à tel point qu’on trouve de plus en plus d’ouvrages ou d’articles sur Internet nous ventant les vertus de la purification sur les entités. NON ! Si vous lisez ce genre de choses, fuyez !! Cela montre clairement que les personnes à l’origine de ce genre d’articles n’ont pas compris les procédés énergétiques sous-jacents à la purification et ceux du bannissement !

La purification assainit totalement le lieu en terme d’énergie négative. Or, une entité néfaste se nourrit justement de ces dites énergies. Par conséquent, il est évident qu’elle va momentanément partir car elle n’aura plus de quoi vivre. Cela revient à retirer tout l’air d’une pièce : le premier réflexe est de quitter la pièce pour respirer correctement ailleurs. Il en va de même pour ces entités. Mais ne vous y trompez pas : une fois la pièce à nouveau chargée négativement, l’entité reviendra. La purification ne l’aura donc pas bannie, mais simplement éloignée quelques jours. Cette nuance est extrêmement importante et la comprendre peut changer radicalement la solution d’un problème, pensez-y !

Laisser un commentaire